Entretien professionnel

 

L'entretien professionnel : de quoi s’agit-il ?

Depuis le 7 mars 2014, l’entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans. Il est consacré aux perspectives d’évolution professionnelle. Il doit permettre d’aborder les questions de formation du salarié, informer le salarié sur la validation des acquis de l'expérience professionnelle (VAE), apporter des informations sur l'activation du compte personnel de formation (CPF) et des possibilités de financement par l'employeur.

Tous les 6 ans, un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié doit être réalisé.

 

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises et tous les secteurs d’activités

■ L'entretien professionnel concerne tous les salariés :

  • En CDI, CDD, contrat de travail temporaire, contrat aidé ..., travaillant à temps plein ou temps partiel,

  • Les salariés sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, qui ont la qualité de salarié, ne sont pas exclus de ces dispositions. Et ceci même s'ils bénéficient par ailleurs d'un accompagnement dans le cadre de leur formation en alternance.

L’entretien professionnel : pourquoi faire ?

Conçu comme un outil-clé de la gestion individualisée des compétences dans une logique, notamment, de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), l’entretien professionnel offre des opportunités permettant :

  • À l’employeur; de faire le lien entre ses projets et les aspirations individuelles du salarié, de mieux prévoir les compétences dont il a besoin pour son activité et son développement,

  • Au salarié, d’exprimer ses souhaits de formation, de développement et de pouvoir envisager une évolution professionnelle,

  • À l’encadrant, de connaître les aspirations professionnelles du salarié, d’identifier ses besoins et d’accompagner son projet professionnel afin de pouvoir procéder à un management humain et efficace.

Quand  ?

Tous les salariés déjà en poste au 7 mars 2014 ont dû bénéficier d’un premier entretien professionnel au plus tard le  7 mars 2016. Pour les salariés embauchés ultérieurement, l’entretien doit se tenir dans les deux ans suivant leur recrutement.

 

Par ailleurs, l'entretien professionnel doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d'interruption due à :

  • un congé de maternité,

  • un congé parental à temps plein ou partiel,

  • un congé d'adoption,

  • un congé de proche aidant,

  • un congé sabbatique,

  • une période de mobilité volontaire sécurisée,

  • un arrêt maladie de plus de 6 mois,

  • un mandat syndical.

L'entretien peut avoir lieu, à l'initiative du salarié, à une date antérieure à la reprise de poste.

À quel moment ?

L'entretien doit avoir lieu pendant le temps de travail et est assimilé à du temps de travail effectif. Il a lieu dans les locaux de l'entreprise.

 

Quelles spécificités ?

  • Un entretien unique qui remplace tous les entretiens prévus initialement par le Code du travail,

  • Information obligatoire des salariés sur la tenue de cet entretien lors de l’embauche,

  • Formalisation écrite de l’entretien,

  • Le comité social et économique doit disposer d’informations sur la mise en œuvre des entretiens professionnels, dans le cadre de la consultation sur la politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi.

Les particularités :

L’ordonnance n°2019-861 du 21 août 2019 visant à assurer la cohérence de diverses  dispositions législatives avec la loi N°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, prévoit une période de transition jusqu’au 31 décembre 2020 pour permettre aux employeurs de s’adapter aux nouvelles dispositions.

 

Depuis le 1er Janvier 2019, un accord d’entreprise ou, à défaut, un accord de branche, peut définir une périodicité des entretiens professionnels différente. Cet accord peut également définir un cadre, des objectifs et des critères collectifs d’abondement par l’employeur du compte personnel de formation (CPF) des salariés, ainsi que les modalités d’appréciation du parcours professionnel du salarié.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les + KAIMOS Consulting :

 

  • Audit RH

 

  • Accompagnement RH :

    • Fiches métiers

    • Création de grilles de conduite de l’entretien professionnel

    • Conduites des entretiens

    • Transmission d’un modèle de passeport d’orientation, de formation et de compétences

    • Référentiel de compétences

  •  Formations destinées à former les managers à la conduite de l’entretien professionnel

 

 

Sinon, pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter !

 

 

 

Selon l’article L.6315-1 du Code du travail, le salarié doit être informé qu’il bénéficie tous les 2 ans d’un entretien professionnel avec son employeur, consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi.

KAIMOS Consulting

12, Rue Raymond Augier

13009 MARSEILLE

Téléphone : 04.90.42.87.07

Email : contact@kaimos.fr

  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle